22552886_10213257022853069_1635805773801709214_n

Immersion dans l’univers photographique de TekProd.

Rencontre avec Emmanuel Tecles, alias « TekProd Photographies », un photographe qui a l’art de nous faire voyager dans le temps. La photographie d’exploration n’a plus de secret pour lui. Ses clichés à couper le souffle, nous donnent à voir ce qui n’est plus. Atmosphère mystérieuse, patrimoine à l’abandon, immersion dans un monde aussi frissonnant que fantastique.

Depuis combien de temps pratiques-tu la photographie ? Est-ce que tu arrives à vivre entièrement de cette pratique ?

Je suis autodidacte et photographe depuis neuf ans et je fais de la photographie d’exploration depuis sept ans environ. Je n’en vis pas ce n’est pas mon but, mais la photographie est pour moi une grande passion. Dans la vie je suis professeur d’Education Physique et Sportive.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le medium photographique ?

J’aime pouvoir m’exprimer avec discrétion, pour moi la photographie est une sorte de message muet qui montre ce que j’ai au fond de moi , ce que je ressens. Je trouve que c’est une très belle manière de dire les choses et de communiquer. L’image est souvent même plus forte , c’est aussi un défi , qui nous pousse à bien choisir les éléments, les symboles, travailler la composition, c’est une infinité de possibilité créative.

Est-ce que tu pourrais définir ton travail en trois mots ?

Enigmatique, poétique, créatif… Trois mots à mettre en relation avec les traits de mon caractère et ma démarche photographique.

  • Tous droits réservés © Tek Prod.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

J’ai diverses sources d’inspirations, pas forcément liées à la photographie d’ailleurs. J’aime beaucoup l’univers du cinéma et notamment l’ambiance mystérieuse de Tim Burton.

J’aime le dark, le mystique, les références aux légendes, tout ce qui dépasse le rationnel mais de manière artistique, cela permet d’entrevoir des projets infinis. Il y a aussi la littérature et l’univers poétique de Mathias Malzieu qui me plait beaucoup.

J’aime retrouver et recréer des ambiances inquiétantes et des univers plutôt poétiques qui stimulent l’imaginaire. L’idée, c’est que mes photographies provoquent une émotion, une réaction. À partir du moment où ma photographie suscite une réaction chez celui qui la regarde, pour moi elle remplit son rôle.

Peux-tu nous expliquer cet engouement si fort à la photographie d’exploration ? D’ailleurs, pour toi, qu’est-ce que la photographie d’exploration ?

La photographie d’exploration est la redécouverte de tout ce qui a été construit et abandonné par l’Homme, ce sont donc des vestiges architecturaux qui témoignent et révèlent aujourd’hui ce qui a été et qui ne sera plus. L’image photographique permet ainsi de garder une trace du passé et de préserver une mémoire.

Etant attiré par l’architecture, j’aime beaucoup le contraste entre des vues « très droites et carrées » et un délabrement naturel qui vient rendre le lieu surnaturel et tout simplement harmonieux. On se demande toujours « qu’est ce qui s’est passé ici, qui y vivait ou travaillait, pourquoi est-ce abandonné ?  »

Personnellement, je me sens bien dans ces endroits, j’y ressens des émotions, une certaine adrénaline liée à l’aventure et aux voyages anachroniques que cela me fait vivre.

Partir à l’aventure, à la découverte de nouveaux lieux doit demander une certaine préparation en amont ?

En effet, il y a beaucoup de choses à prévoir, en terme de logistique. Il faut être autonome inévitablement. C’est aussi l’occasion de rencontrer et partager la même passion avec d’autres passionnés à l’étranger. En amont les recherches se font par le biais des journaux web , de cartes Earth, etc.

Ceci étant, c’est l’aventure qui prime. Le voyage, le partage, la rencontre, l’adrénaline, l’émotion et le tout sur un fond de création photographique, c’est juste génial et addictif. À ce propos, je ne pars jamais seul à l’aventure, pour des questions de sécurité, c’est mieux d’avoir un compagnon de voyage.

  • Tous droits réservés © Tek Prod.

 Quels sont les endroits que tu as déjà exploré ? Est-ce qu’un lieu t’a particulièrement marqué ?

J’ai exploré des centaines de lieux. Mais il est vrai que certains m’ont plus marqués que d’autres.

Je pense par exemple à des manoirs, ou encore à des maisons, où rien n’a bougé, les meubles sont toujours là, sans personne. C’est parfois presque dérangeant, on ressent quelque chose, l’ambiance est frissonnante. J’ai aussi eu l’occasion de dormir sur certains lieux, comme une base militaire abandonnée en Italie, situé à 2000m d’altitude, sous deux énormes radars, avec vue imprenable sur les étoiles.

J’ai aussi beaucoup aimé les lieux qui, autrefois, étaient prévus pour accueillir du public, qui généraient de l’affluence, comme des théâtres, qui aujourd’hui n’accueillent plus personne. C’est toujours très étrange et exitant de découvrir ces lieux.

Est-ce que tu as déjà eu l’occasion d’exposer ton travail ?

Oui, j’ai eu l’opportunité d’exposer mes photographies dans le cadre du festival Ravensare. J’ai également eu la chance d’être mis en avant dans le Clutch Magazine et de participer à un colloque d’architecture dans lequel j’ai pu présenter mes travaux.

Actuellement, je participe aussi au tournage de l’émission Ô Sud ! Le mag de l’Occitanie, diffusé sur France 3, où j’interviens en tant que photographe. C’est pour moi une très belle expérience et l’occasion de partager de bons moments avec une équipe formidable. Je vais aussi exposer à la Médiathéque de Cornebarieu du 20 Octobre 2017 au Vendredi 08 Décembre 2017.

 © Tek Prod.


Parallèlement à l’exposition, le livre a également un rôle important dans la diffusion de l’acte photographique, as-tu déjà envisager de publier ton travail ?

Tout à fait, voila déjà plus de trois ans que j’y réfléchis et que j’y travaille mais les idées évoluent aussi donc ce n’est pas évident de s’arrêter et de se figer sur un projet de publication. Les éditions Corridor Elephant m’ont fait l’honneur de publier un portfolio sur mon travail photographique dans le cadre de leur revue Niepcebook.


LE TRAVAIL DE TEKPROD EN VIDÉO.


POUR NE RIEN MANQUER DE SON ACTUALITÉ :

Site internet de TekProd : https://www.tekprod-photographies-urbex.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/TekprodPhotographies/

Instagram : https://www.instagram.com/tekprod_photographies/?hl=fr

Laisser un commentaire