Cheval complet, modéle en papier mâché. 1851. Dr L. Auzoux. © Sud Artctu.

Une immersion dans la collection de l’Université Paul Sabatier et de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

L’université Paul Sabatier & sa collection patrimoniale.

Le service patrimoine de l’université Paul Sabatier nous a gentiment convié à découvrir les collections conservées au sein de l’établissement. Quel joie de pénétrer dans les réserves pour y admirer ce patrimoine scientifique exceptionnel !

Une collection constituée dés le début du XIXe siècle.

La plupart des pièces qui composent cette collection, servent pour l’enseignement. Des enseignants-chercheurs vont collecter des fragments et divers spécimens dans la finalité de transmettre à leurs étudiants des connaissances scientifiques. Si la collecte n’est pas envisageable, des achats sont alors effectués pour enrichir la collection et détenir ainsi des supports pédagogiques suffisants. Cet ensemble d’objets retrace également le cheminement de la pensée des chercheurs de l’époque. Aujourd’hui,  plusieurs milliers de pièces constituent cette collection d’une très grande diversité.

La collection de botanique conserve des collections vivantes visibles sur le site du Jardin botanique Henri Gaussen ainsi qu’à  l’Arboretum de Jouéou. Néanmoins, l’établissement conserve également prés de soixante-dix herbiers, soit prés de quatre-cent-mille planches, constituées au cours des XIXe et XXe siècle. Le plus ancien date de 1811 !

Des objets issus du cabinet naturaliste de Philippe Picot de Lapeyrousse.

Philippe Picot de Lapeyrousse est une grande personnalité locale ! Et pour cause, toute sa vie durant il a œuvré pour la science, en passant la plupart de son temps à voyager et à étudier. Naturaliste et minéralogiste connu, il est membre des Académies des sciences de Stockholm et de Toulouse.

Nous avons eu la chance de découvrir des objets exeptionnels… le tout accompagné d’anecdotes sur les piéces conservées dans les imposantes vitrines d’époques.. Nous avons eu l’occasion de rencontrer quelques étudiants en DUT Information-Communication, qui nous avaient parlé de leur projet universitaire relatif à la réflexion de concevoir un musée au sein de l’université, quelle joie de découvrir enfin ces objets !

Une collection constituée à l’origine pour l’enseignement, c’est toujours le cas aujourd’hui, mais certaines piéces sont devenues de véritables stars ! Comme notamment les créations réalisées par le célébre scientifique Docteur Auzoux, qui nous a laissé un patrimoine scientifique exeptionnel ! Nous avons fait la connaissance des deux pièces phares réalisées par cet amoureux de la science, le cheval et le dindon ! Entièrement réalisé en papier maché, les détails eux, sont réalisés avec du fil de fer (pour les vaisseaux sanguins). Une véritable prouesse technique pour le XIXe siècle !

  • Cheval complet, modéle en papier mâché. 1851. Dr L. Auzoux. © Sud Artctu.


Pour plus d’informations

Service Commun d’Étude et de Conservation des Collections Patrimoniales
Université Toulouse III – Paul Sabatier
2 rue Lamarck / 31400 Toulouse
sceccp.contact@univ-tlse3.fr

Page facebook : Patrimoine Université Toulouse III – Paul Sabatier

Flickr : https://www.flickr.com/photos/139938256@N06

 

Laisser un commentaire