20245805_10212516684305068_1505292078954969044_n

Raconte-moi le Sud #1 – La Maison de l’Eau à Cahors – Ancienne station de pompage de Cabazat.

Une ancienne station de pompage transformée aujourd’hui un musée

En déambulant sur le célèbre Pont Valentré, vous pourrez apercevoir non loin de là, une jolie bâtisse en pierre de taille. La Maison de l’Eau – ancienne station de pompage de Cabazat, est une véritable merveille architecturale ! Monument marquant de la ville de Cahors, elle vous raconte l’histoire de cette petite ville médiévale tout en vous offrant un point de vue inédit sur le Lot et le Pont Valentré.

L’histoire commence au XIXe siècle. L’hygiène et la nécessité d’assurer la salubrité publique sont au cœur des préoccupations. A Cahors, comme dans la plupart des autres villes françaises, on puise l’eau des puits, des sources et des rivières. La station de pompage va être une véritable révolution dans le quotidien des habitants.

  • © Sud Artctu

La naissance du réseau de distribution : un projet ingénieux

Le 9 février 1852, Louis Napoléon Bonaparte, alors président de la République (1849-1852), déclare d’utilité publique l’exécution des travaux. Le chantier est lancé en 1852 et s’achève un an plus tard. L’idée est simple. Il s’agit d’utiliser la force hydraulique du Lot pour approvisionner la ville en eau courante. Un système de roue hydraulique horizontale actionnée par la force motrice de la rivière permet ainsi de capter les eaux de la fontaine des Charteux, située à proximité. L’eau est ensuite stockée dans un grand réservoir de distribution creusé dans la colline, pour être ensuite acheminée dans la ville grâce à un réseau de canalisation dont les premiers mètres sont situés sous le tablier du Pont Valentré. Avec les 34 bornes-fontaines disposées stratégiquement dans la ville, Cahors dispose d’un réseau structuré permettant à ses habitants un approvisionnement en eau potable.

Les mécanismes ne fonctionnent plus depuis 1971, mais ils sont encore visibles. N’ayez pas peur de d’emprunter les escaliers pour accéder au sous-sol, vous pourrez y admirer une partie des mécanisme sous une plaque de verre, c’est très impressionnant !

Un véritable temple de l’hygiène

L’architecture de la Maison de l’Eau est remarquable. Les ingénieurs en charge du projet ont souhaités bâtir un véritable temple de l’hygiène pour assurer notamment le rayonnement de la ville de Cahors. Le plan classique à la française, la pierre de taille, les grandes ouvertures et la charpente métallique sont autant d’éléments qui contribuent au prestige du lieu et qui attestent du soin apporté à l’édification de cette usine.

Des expositions sur la thématique de l’eau et du patrimoine

La Maison de l’Eau est un témoin de l’histoire locale, mais elle accueille également des expositions sur la thématique de l’eau et du patrimoine. Vous pourrez ainsi y découvrir une exposition permanente sur l’histoire du Pont Valentré et des ponts emblématiques de la ville de Cahors. Photographies et documents d’archives, vous racontent l’histoire de cette petite ville du Lot.

Tout est très bien documenté, et la muséographie assure une fluidité dans le parcours et dans la compréhension de l’exposition. Des bornes multimédias sont également à votre disposition pour découvrir la ville, c’est ludique et riche en informations !

Dans les autres espaces, deux autres expositions sont visibles. En ce moment, la Maison de l’Eau propose au public deux expositions temporaires : « Toilette et Hygiene au Moyen Age » et «  Toilette au XIXe siècle ».


Informations pratiques

Maison de l’Eau – ancienne station de pompage de Cabazat

Quai Albert-Cappus

46 000 Cahors

Tél. 05.65.53.04.99

Entrée Libre.

Ouvert tous les jours en juillet/août

10h – 13h / 15h – 19h.

Fermé du 1er janvier jusqu’au vacances d’hiver.

Direction du Patrimoine

8 rue de la Halle

46 000 Cahors

Tél. 05.65.20.88.91

Laisser un commentaire