chat

« Conversation Algéroise » : Romain Laurendeau & Maude Grübel – Le Château d’Eau / Espace 2

Jusqu’au 30 avril 2017

Au Château d’Eau – Pôle photographique de Toulouse, dans l’espace 2, le thème est donné :  « Conversation Algéroise ». Vous aurez le plaisir d’y découvrir les travaux de deux jeunes photographes qui ont tous deux travaillé sur la ville d’Alger. Chacun propose sa vision de la ville, sous un angle différent mais qui permet un dialogue entre les deux séries : les photographies se font écho.

ROMAIN LAURENDEAU – Babel Oued

Romain Laurendeau est un jeune photographe toulousain. Il a appris la photo à  l’ETPA, célèbre école toulousaine dédiée à la photographie.

Dans le cadre de ses voyages à Alger, il nous offre grâce à la photographie un témoignage fort de la vie quotidienne de ces jeunes de Babel Oued, quartier populaire de la ville historique d’Alger, à travers une série de photographies en noir et blanc.

Le quotidien de ces jeunes semble être assourdissant, on peut voir sur les photographies présentées des jeunes en groupes sur des canapés, dans la rue… Ce qui frappe en observant ces clichés, c’est le sentiment de lassitude, d’ennui, de routine écrasante, qui se dégage de leur regard et de leur attitude. Il semble que l’espoir et les rêves de chacun ce soit envolés depuis bien longtemps.

Ces photographies nous donnent à voir des paysages urbains, dont la plupart des immeubles sont délabrés. Ces clichés en noir et blanc nous racontent ainsi une histoire, de par toute l’émotion et la véracité qu’ils dégagent : réalités sociales, économiques et culturelles. La scénographie est également bien pensée, elle nous offre une vision globale du travail de ce jeune photographe toulousain, grâce à la disposition en quinconce des photographies.

Nous avons eu la chance de rencontrer Romain Laurendeau lors du montage de l’exposition et on a découvert un personnage humble et passionné. Il nous a raconté son voyage, expliqué son travail en précisant qu’il n’a pas été facile de s’introduire dans ce quartier populaire avec un appareil photo, mais que peu à peu les jeunes du quartier ont accepté sa présence et chaque jour durant, il a photographié leur quotidien, leurs habitudes, leur environnement.

« Disons que je me sens un peu perdu dans le monde actuel… Je suis en quête de vérité et je trouve que c’est plus facile en dehors de la France, dont je connais les codes. Lorsque vous partez à l’étranger, vous vous retrouvez parfois dans des situations où vous ne pouvez pas tricher ! Dans chacun de mes reportages, j’essaie de montrer l’image des lieux et des gens tels qu’ils sont, sans morale, ni parti pris. Simplement en restant longtemps et en m’immergeant. Finalement, j’essaie de comprendre le rapport au monde. » Angers Mag. 


Découvrez la page Facebook de Romain Laurendeau


MAUDE GRUBEL – Jardin d’Essai

Maude Grübel est née en 1980 à Munich. Elle quitte l’Allemagne en 2006 pour s’installer à Marseille, après ses études à l’Académie de la Photographie de Munich. La photographie de Maude interroge le rôle de la mémoire, sa puissance de vérité ou au contraire, sa façon de masquer la réalité.

Sa série de photographies « Jardin d’Essai », réalisée entre 2009 et 2014, nous offre également un témoignage de la ville d’Alger. C’est une approche très différente du travail de Romain Laurendeau mais tout aussi intéressante. Elle nous propose une vision poétique de la ville, où l’on peut flâner entre ces images aux couleurs douces et aux formats différents. On y découvre des portraits d’hommes aux gestes incertains, des points de vue dans des parcs publics mais aussi des détails urbains, comme cette photographie d’une plante dont le feuillage est entièrement gravé de prénoms.

Il y a aussi ce jeune homme de dos. Pour la petite anecdote, il serait un ami d’un des jeunes photographiés par Romain Laurendeau. Ainsi, les deux séries présentées sont d’autant plus liées.

maudegrubel


Cette série « Jardin d’Essai », est aussi le premier livre de la jeune photographe, publié en novembre 2015 aux éditions Filigranes en coproduction avec Zoème Éditions.  Il est d’ailleurs disponible en vente à la librairie du Château d’Eau – Pôle photographique de Toulouse et également consultable sur place au centre de documentation.

maude_grubel_filigranes_0


Découvrez le site internet de Maude Grübel


A la fin du parcours de l’exposition,  une sélection d’ouvrages issus du fonds documentaire du Château d’Eau, qui fait écho aux séries présentées dans la galerie, est à votre disposition en consultation sur place. Vous pourrez ainsi vous documenter sur les photographes présentés, sur leur démarche photographique mais également sur la thématique abordée par chacun d’entre eux.

Avec plus de 14 000 ouvrages sur la photographie et une vaste collection de périodiques, ce fonds compte parmi les plus importants en France.

Le billet d’entrée comprend l’accès au centre de documentation,
Ouvert au public du mardi au samedi de 13h à 18h.


Le Château d’Eau – Pôle photographique de Toulouse

1 place Laganne – 31300 Toulouse
tél : 05 61 77 09 40

Expositions ouvertes du mardi au dimanche de 13h à 19h

Laisser un commentaire