01d64667894ecb8d048e4db41139ab028e5cdda8_lr

Exposition « Sexy Groovy » à l’espace Croix-Baragnon à Toulouse

Exposition « SEXY GROOVY »

A découvrir jusqu’au 18/02/17.

L’exposition s’inscrit dans la continuité de « LoftStory » au Ciam La Fabrique et présente une vingtaine d’œuvres de La Cellule (Becquemin&Sagot).  Sculptures, installations, photographies, vidéos, les supports sont nombreux.

Pour sexy Groovy, le thème est aussi donné : l‘humour et l’art de détourner les objets de leur première utilisation. Les oeuvres ont été réalisées par le collectif « La Cellule », composé de deux artistes plasticiennes qui vivent et travaillent entre Paris et Montpellier : Emmanuelle Becquemin et Stéphanie Sagot. Donc deux artistes françaises, qui exposent un peu partout dans le monde.

Ce duo de plasticiennes fonctionne depuis une dizaine d’années, il est issu du champ du design, réalise des créations contemporaines très originales, et comme on peut s’en douter c’est un petit peu surprenant…  Dès le hall d’entrée, on est dans l’ambiance, on se retrouve face à face avec une sorte de tandem-bétonnière : donc un vélo comportant deux sièges jusque-là… tout va bien ! Mais, au bout est donc fixé une bétonnière… Étrange. Objet hybride, assemblage, on se croirait au musée de l’insolite (dans notre cher département du Lot), mais ici l’ensemble est peint avec une couleur vive, un turquoise très Pop, très tendance !

Donc on a cette installation en face de nous qui occupe un large espace au milieu de la pièce, on peut pas la louper ! Et puis derrière, on a la photographie de ce même tandem avec les deux artistes, ces deux jeunes femmes dessus, qui l’utilisent dans un environnement totalement diffèrent ! Elles ont souvent cette démarche de se mettre en scène avec leurs créations, de réaliser ce qu’on appelle des performances. On s’imagine la tête des promeneurs quand ils ont croisé ce drôle d’engin dans les rues ça doit faire un choc… 

D’ailleurs ça nous rappelle une autre installation, présentée au musée des Abattoirs il y a quelques temps, et qui fait partie de leur fonds, c’est l’œuvre lumineuse « La réalité n’existe pas », créée par le Collectif AlaPlage, qui représente une sorte de panneau publicitaire fixé sur une remorque, qui a été baladée à Toulouse et dans toute la France. En effet, on retrouve un peu la même idée de l’œuvre mobile, nomade dont le but est d’interpeller le visiteur de l’exposition c’est sûr, mais aussi n’importe quelle personne en dehors de ce contexte muséal, ce contexte de galerie. 

On trouve aussi une sorte de ballet mécanique, avec des jambes retournées fixées sur un socle en verre, qui tourne sur lui-même, à l’étage on a un énorme coussin blanc, et si on le regarde attentivement, on remarque qu’il respire… il gonfle, se dégonfle, Un coussin qui respire ? Oui, on adore ! Ces artistes aiment interroger, mettre en scène l’absurde,

Exposition ludique, fun et sexy à découvrir donc à l’espace Croix-Baragnon jusqu’au 18/02/17 ! 


 

Infos pratiques :

24, rue Croix-Baragnon, 31000 Toulouse

Laisser un commentaire