14910492_568146490041185_5195505490409496225_n

David S. Allen : un amoureux de la photographie

On avait envie de partager avec vous notre récente découverte, il s’agit de l’artiste photographe David S. Allen, il vit et travaille à Toulouse. Notre coup de cœur s’est porté sur une des techniques photographiques qu’il utilise, à savoir : la double exposition. Et comme nous sommes curieuses, on lui a posé quelques questions.

La double exposition, kezako ?

C’est un procédé qui permet de superposer des images prises à deux moments différents pour n’en faire qu’une seule. Chaque tirage est identique à son négatif. Ce dernier est unique et à la différence du numérique, lui seul est l’original.

Depuis quand pratiquez-vous la photographie ?

Au début des années 2000 j’ai commencé à prendre des photographies numériques pour des magazines. Après, j’ai pratiqué la photographie de temps en temps, mais ce n’était rien de sérieux. Ce n’est que depuis trois années seulement, que je travaille avec la photographie argentique, et depuis un an, je m’amuse à faire des expérimentations, comme la double exposition par exemple.

Pourriez-vous décrire votre travail en quelques mots ?

Déstabilisant, Insolite, Abstrait (pas tous), Fun.

Qu’est-ce que la pratique de la photographique vous procure au quotidien ?

D’un point de vue personnel, la pratique de la photographie argentique est pour moi un art, et c’est un moyen de m’échapper de mon quotidien qui tourne beaucoup autour de l’utilisation du numérique (je suis graphiste, et monteur vidéo), puisque je n’utilise pas de logiciel de traitement comme Photoshop par exemple. Pour l’instant je ne suis pas rémunéré pour mes photographies, c’est seulement pour le plaisir, pour le plaisir de l’art.

On vous invite vivement à découvrir son travail sur sa Page Facebook DSA Film Photography et on espère que vous aimerez autant que nous !

 

Laisser un commentaire